questions sur ordonnance

Mme Solange T., 89 ans  Abonné

Publié le 01/10/2012
Mme T. est atteinte de la maladie d’Alzheimer depuis environ cinq ans. Le traitement, entrepris précocement dans l’évolution de la maladie, s’est révélé ralentir la dégradation de sa mémoire. Elle présente des troubles mictionnels depuis quelques jours, avec « fuites » régulières, et le médecin de famille a donc adapté en conséquence l’ordonnance qu’il renouvelle tous les deux mois, dans l’attente d’une visite ultérieure chez le neurologue. Son mari se présente à l’officine.

Quels sont les principes actifs ?

Indiqué dans le traitement symptomatique des formes légères à modérément sévères de la maladie d’Alzheimer, l’Exélon (gélules, soluté buvable, patchs) a pour principe actif la rivastigmine, un anticholinestérasique. Le patch 18 mg permet l’administration de 9,5 mg/j.

Associant un diurétique (hydrochlorothiazide) et un sartan (irbésartan), le CoAprovel est indiqué dans le traitement de l’hypertension artérielle essentielle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte