Une étude de l’INED

Mince, je ne suis pas si grosse !  Abonné

Publié le 18/07/2009

ALORS que la saison des régimes amaigrissants bat son plein, les résultats de la dernière enquête de l’INED* pourraient bien renvoyer quelques milliers de pèse-personnes au rebut. Cette étude, portant sur 16 300 citoyens européens, montre en effet que les Françaises se voient plus grosses qu’elles ne le sont en réalité. Plus précisément, soulignent les auteurs, « les femmes françaises jugeant leur poids trop faible sont deux fois moins nombreuses que celles effectivement en sous-poids ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte