Suites du Mediator

Mille patients vont être suivis pendant trois ans  Abonné

Publié le 26/01/2012

ENVIRON 1 000 patients ayant pris du Mediator entre 2006 et 2009 et présentant une pathologie des valves cardiaques vont être suivis par l’INSERM pendant trois ans. L’objectif est d’observer l’évolution des valvulopathies liées ou non au benfluorex et de mieux les caractériser.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte