Une campagne d’information qui peut sauver des vies

Mieux comprendre l’AVC pour agir plus vite  Abonné

Publié le 29/10/2012
« VITE », quatre lettres pour trois symptômes et un geste, constituent le thème de la nouvelle campagne d’information lancée à l’occasion de la 10e journée mondiale contre l’accident vasculaire cérébral (AVC). Son objectif est de sensibiliser la population aux signes d’alerte annonciateurs de l’AVC et à l’urgence d’appeler le 15 dès l’apparition de l’un d’entre eux.
Avoir les bons réflexes avant qu’il ne soit trop tard

Avoir les bons réflexes avant qu’il ne soit trop tard
Crédit photo : BSIP 2003 #0004703

« QU’IL SOIT Ischémique par occlusion d’une artère cérébrale (80 % des cas) ou hémorragique par rupture d’un vaisseau (20 %), ce qui est frappant c’est la brutalité avec laquelle se manifeste un AVC, constate le Pr Mathieu Zuber, de la Société Française Neurovasculaire (SFNV). C’est un coup de tonnerre et d’un seul coup la vie bascule. Quand la mort est évitée, c’est l’acceptation d’un nouveau corps incomplet, la construction d’une autre vie, les progrès à accomplir pour une renaissance. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte