Dermocosmétique

Méthylisothiazolinone : un conservateur problématique  Abonné

Publié le 24/02/2014

LE MÉTHYLISOTHIAZOLINONE (MIT) est un conservateur qui vient remplacer les parabens. Il est présent dans de nombreux cosmétiques sans rinçage (crèmes, démaquillants) et produits d’entretien (lessives, liquides vaisselle). Ce composant a l’avantage de ne pas être un perturbateur endocrinien. En revanche, il est responsable de nombreuses allergies cutanées (eczémas).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte