Une campagne pour apprendre à gérer l’urgence

Méningite : savoir reconnaître les signes non spécifiques  Abonné

Publié le 22/04/2014
L’infection invasive à méningocoques est une maladie contagieuse foudroyante qui touche majoritairement les nourrissons et les jeunes enfants. La plupart des cas apparaissent chez des sujets en bonne santé sans aucun signe précurseur. A l’occasion de la journée mondiale de la méningite, le 24 avril, la campagne de sensibilisation* « Protégeons nos enfants, protégeons notre avenir » a pour objectif d’apprendre aux parents à réagir vite et efficacement face à des symptômes alarmants, souvent mal connus.

LA MÉNINGITE est causée par la bactérie Neisseria meningitidis ; elle est imprévisible et arrive comme un coup de tonnerre dans un ciel serein. Elle peut entraîner le décès dans les 24 heures suivant l’apparition des premiers symptômes. Malheureusement ceux-ci sont souvent non spécifiques et ressemblent à ceux de la grippe. Il peut être difficile, même pour un professionnel de santé, de poser un diagnostic précoce.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte