Anti-Alzheimer

Menaces de déremboursement  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 24/10/2016

Estimant « l'intérêt médical insuffisant pour une prise en charge par la collectivité », la Commission de la transparence (CT) de la Haute Autorité de santé (HAS) a rendu un avis favorable au déremboursement de l’Aricept, de l’Exelon, du Reminyl et de l’Ebixa, (donézépil, rivastigmine, galantamine, mémantine) utilisés dans le traitement anti-Alzheimer et génériqués.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte