Désensibilisation allergique

Menace sur le remboursement des APSI  Abonné

Publié le 05/04/2018

La Haute Autorité de santé (HAS) a émis la recommandation de ne plus rembourser la désensibilisation par allergènes préparés spécialement pour un individu (APSI) injectable et de limiter à 15 % le remboursement des APSI par voie sublinguale. Une décision qui soulève l’indignation des associations de patients (AFPRAL, Association Asthme et Allergies) et des professionnels de santé (AJAF, ABAFORCAL, FFAL, SFA, SYFAL). « 40 % des patients n’auront plus accès à la désensibilisation, qui reste le seul traitement qui permet de traiter la cause de l’allergie », alertent-ils.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte