Mélanie F., 29 ans  Abonné

Publié le 07/05/2012
Zoé, âgée de cinq ans, vient d’être hospitalisée pour méningite. L’examen du LCR de la fillette ayant révélé la présence d’un méningocoque, le médecin a prescrit aussitôt une antibiothérapie prophylactique à la maman - seule personne ayant été en contact rapproché avec elle. Le traitement mis en œuvre s’est révélé rapidement efficace et Zoé va déjà bien mieux.

La Rifadine a pour principe actif la rifampicine, un antituberculeux. Cet antibiotique est indiqué ici dans le cadre d’une éradication prophylactique de Neisseria meningitidis, agent de la méningite à méningocoque. Ce traitement doit être instauré dans les dix jours suivant le diagnostic de l’infection. L’alternative est représentée par l’administration de spiramycine (Rovamycine), notamment chez une femme enceinte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte