Les médicaments de demain ?

MedinCell mise tout sur les traitements injectables à action prolongée  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 23/04/2019
Une jeune société française a développé une technologie d’injection à longue durée d’action (Bepo), allant de quelques jours à quelques mois, en sous-cutané et biodégradable. L’intérêt est double : améliorer l’observance et traiter localement. Dix programmes très divers sont en développement, allant de la schizophrénie à la transplantation d’organe.
medincell

medincell
Crédit photo : Phanie

L’avenir sera-t-il aux traitements injectables à longue durée d’action ? C’est ce à quoi travaille MedinCell, une société de technologie pharmaceutique de 135 salariés de 25 nationalités différentes basée à Montpellier. Un pari raisonné, alors que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a pointé l’observance comme un défi majeur de santé publique lors de la journée mondiale de la santé le 7 avril.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte