Mécanismes d’action  Abonné

Publié le 09/11/2017
L’alemtuzumab est un anticorps monoclonal anti-CD52 induisant une déplétion profonde et prolongée des lymphocytes B et T. L’aprémilast est le premier inhibiteur de PDE4 (phosphodiestérases de type 4, liées à des cyokines pro-inflammatoires) utilisé dans le psoriasis. Le baracitinib est un inhibiteur des janus kinases JAK 1 et JAK 2, impliquées dans l’inflammation et l’immunité, notamment dans la physiopathologie de la polyarthrite rhumatoïde.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte