Dans les coulisses du Téléthon

Maladies génétiques : les bons codes pour soigner  Abonné

Publié le 22/10/2009
Serge Braun, pharmacien et directeur scientifique de l’Association française contre les myopathies (dont nous avons présenté le parcours hors du commun dans notre édition du 28 septembre), nous explique aujourd’hui quelques-unes des extraordinaires avancées thérapeutiques en gestation rendues possibles grâce aux ressources du Téléthon ainsi qu’à la ténacité des responsables de l’AFM, qui ont su motiver de nombreuses équipes de chercheurs de très haut niveau. Après des années d’effort, la moisson s’annonce très prometteuse et, surprise, pas seulement au bénéfice de maladies rares. En voici quelques illustrations.

Crédit photo : AFM/Gilles Kaminski

De nouvelles voies de recherche viennent renforcer l’espoir des thérapies géniques

De nouvelles voies de recherche viennent renforcer l’espoir des thérapies géniques
Crédit photo : AFM/jean-pierre pouteau

SI, AUPARAVANT, on ne concevait pas de guérir les maladies génétiques par une autre voie que par thérapie génique, consistant à insérer le gène manquant avec un vecteur adéquat, en espérant qu’il se place au bon endroit et qu’il soit fonctionnel, sans abandonner cette idée, les chercheurs ont découvert que bien d’autres voies pouvaient être mises à profit pour influer sur les machineries génétiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte