Maladie de Lyme : le gouvernement s’engage

Par
Publié le 06/02/2015

Sans surprise, l’Assemblée nationale a écarté une proposition de loi UMP visant à mieux diagnostiquer, soigner et prévenir la maladie de Lyme. Ce texte avait déjà été rejeté en commission le 28 janvier. Les députés de la majorité partagent les objectifs présentés, mais estiment que les dispositifs actuels sont suffisants et qu’une loi n’est pas le meilleur outil pour aborder ce sujet. Ils ont cependant interpellé le gouvernement pour la mise en place d’actions concrètes, notamment à travers la future loi de santé.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)