Madame Sophie D., 52 ans  Abonné

Publié le 22/06/2009
Madame D., contrainte à l’immobilisation à la suite d’une chute, souffre d’une « phlébite », en fait une thrombose veineuse profonde de la jambe gauche, diagnostic confirmé par l’échographie Doppler. Son mari vient chercher le traitement prescrit par le médecin de famille. Mais il s’inquiète : pourront-ils aller voir leurs enfants en Pologne dans un mois par avion ?

Questions sur ordonnance

Questions sur ordonnance

Quels sont les principes actifs ?

Le Lovénox a pour principe actif l’énoxaparine, une héparine de bas poids moléculaire (HBPM). L’action anticoagulante du médicament est quasi immédiate, d’où son intérêt ici.

L’acénocoumarol (Sintrom), un antivitamine K (AVK), agit significativement au bout de plusieurs jours et est destiné ici à prendre le relais de l’héparine. Ce traitement est poursuivi, selon l’évolution de l’affection, sur 3 à 6 mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte