M. Jacques M., 90 ans  Abonné

Publié le 29/02/2016

Le contexte

L’âge, la solitude, le décès de l’une de ses filles et, accessoirement, une infection bronchique dont il peine à se remettre expliquent l’humeur dépressive de ce patient qui, il y a un an, jardinait encore. M. M. bénéficie depuis un mois et demi d’un traitement par sertraline (Zoloft), un antidépresseur inhibiteur de la recapture de la sérotonine (IRS) prescrit ici à dose faible (compte tenu de l’âge et du risque d’hyponatrémie, connu avec les IRS). Le généraliste inquiet de voir que M. M.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte