Questions sur ordonnance

M. François F., 26 ans  Abonné

Publié le 06/02/2012
C’est soudainement que M. F., a observé des lésions éruptives sensibles, voire douloureuses, au niveau génital. Le médecin a confirmé un diagnostic dont il se doutait : il s’agit d’une récidive herpétique, faisant suite à une première poussée déclarée il y a trois années environ. C’est donc avec une ordonnance pour un traitement antiherpétique systémique associé à un traitement antalgique que M. F. se présente à l’officine.

Quels sont les principes actifs ?

L’aciclovir (Zovirax), un analogue de la déoxyguanosine, n’est actif que sur quelques herpesviridae (HSV et virus de la varicelle-zona). Phosphorylé de façon spécifique par une thymidine kinase propre aux cellules infectées par le virus de l’herpès, ce médicament est d’une totale innocuité à l’égard des cellules non infectées. L’aciclovir monophosphate ainsi produit subit l’action des kinases cellulaires : le triphosphate d’aciclovir alors formé est un inhibiteur compétitif puissant de la polymérase du virus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte