Questions sur ordonnance

M. Edmond T., 71 ans  Abonné

Publié le 19/11/2012
M. T., pour qui son épouse vient régulièrement se procurer le traitement d’une maladie d’Alzheimer légère, présente depuis ce matin tous les signes cliniques d’une grippe. Le médecin souhaite prendre toutes les précautions pour ce patient vulnérable, mais aussi pour son épouse qui, seule, s’occupe de lui. Il a donc prescrit deux traitements spécifiques de la grippe : l’un pour le patient déjà touché (cette prescription), l’autre, prophylactique, pour sa femme, de 68 ans, qui a été en contact avec le virus et n’est pas vaccinée et à laquelle il prescrit donc du Tamiflu, à raison de 1 gélule chaque matin pendant 10 jours.

Quels sont les principes actifs ?

– L’oseltamivir (Tamiflu) inhibe la neuraminidase, l’enzyme de la paroi du virus grippal permettant sa séparation des cellules épithéliales infectées après multiplication. Son administration minimise la sympto-

matologie de l’infection grippale et diminue la durée de la maladie. Il s’administre par voie orale – contrairement au zanamivir (Rélenza) qui agit sur les bronches après inhalation.

– Le paracétamol est classiquement prescrit dans tout syndrome grippal, sauf contre-indication :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte