Anticancéreux

Lynparza : les comprimés non substituables aux gélules  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 17/06/2019

Depuis le 11 juin, une nouvelle présentation de l'anticancéreux Lynparza (olaparib) est disponible en pharmacie sous la forme de comprimés. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) insiste sur le fait que la formulation en comprimés n'est pas substituable à Lynparza en gélules « en raison des différences de posologie et de biodisponibilité ». D'une part, les prescripteurs doivent impérativement spécifier la formulation et le dosage de Lynparza.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte