Immunothérapie des cancers

L’oxygénothérapie en appoint améliorerait la survie  Abonné

Publié le 09/03/2015
Respirer un air enrichi en oxygène (60 %) permet aux cellules immunes antitumorales (cellules T et NK) de mieux infiltrer et attaquer les tumeurs, et d’améliorer la régression tumorale et la survie selon une étude chez la souris. Ceci plaide pour évaluer l’oxygénothérapie en appoint des immunothérapies contre le cancer.

L’IMMUNOTHÉRAPIE du cancer, qui consiste à mobiliser le système immunitaire du patient pour lutter contre les tumeurs, est une approche en plein essor qui promet de contrôler la croissance de cancers jusque-là difficiles à traiter (comme les cancers métastatiques).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte