Localisation thoracique  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 03/04/2017

Si tous les territoires sensitifs cutanés peuvent être affectés par un zona, la réactivation du VZV siège le plus fréquemment dans un ganglion nerveux rachidien (ou plusieurs) : dans ce cas, le zona affecte un ou plusieurs métamères thoraciques. Sa localisation privilégiée est intercostale ou dorsolombaire ; les localisations cervicales, lombaires, sacrées ou lombosciatiques sont rares.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte