Syndrome d’auto-brasserie

L’ivresse sans alcool  Abonné

Publié le 30/09/2013

« JE VOUS JURE, Docteur, je n’ai pas bu une goutte d’alcool ! » Lorsqu’il entend cette phrase dans la bouche d’un homme titubant et pris de vertiges, le personnel des urgences du Panola College de Carthage (Texas) a du mal à y croire. Et c’est en toute logique qu’on demande au retraité de souffler dans un éthylotest. Résultat : 0,37 g d’alcool dans le sang. L’homme, âgé de 61 ans, jure ses grands dieux qu’il ne comprend rien à son état. Comme chaque dimanche matin, il vient de sortir de l’église et précise qu’il n’a pas touché au vin de messe !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte