Asthme non contrôlé

L’intérêt d’un anticholinergique longue durée d’action  Abonné

Publié le 09/02/2015
Si l’intérêt des médicaments anticholinergiques dans la BPCO est devenu une évidence, dans l’asthme, il s’agit d’un nouveau paradigme. Spiriva (tiotropium) Respimat est le premier anticholinergique de longue durée d’action qui vient d’obtenir une AMM dans le traitement de l’asthme.

LE SYSTÈME cholinergique participe aux deux pathologies que sont la BPCO et l’asthme. Les fibres nerveuses cholinergiques innervent en effet l’ensemble de l’arbre bronchique (muscle lisse bronchique, épithélium, vaisseaux…) et à ce système cholinergique neuronal s’ajoute une source d’acétylcholine non neuronale d’origine inflammatoire et épithéliale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte