La station Avène, source privilégiée de la microbiologie cutanée

L’impact d’une cure thermale sur le microbiote de la dermatite atopique  Abonné

Publié le 26/06/2014
Depuis plus de vingt ans, la recherche Pierre Fabre Dermo-cosmétique poursuit un programme destiné à mieux comprendre le rôle fondamental du microbiote pour l’équilibre de la peau. Des études particulières ont été menées au sein de la station thermale d’Avène pour montrer l’impact d’un actif biotechnologique dans la prise en charge des peaux atopiques et sèches à démangeaisons.
Des études menées à la station thermale d'Avène ont permis la mise au point d'un actif...

Des études menées à la station thermale d'Avène ont permis la mise au point d'un actif...
Crédit photo : dr

GÉNÉTICIEN et microbiologiste américain, Joshua Lederberg a décrypté le rôle et l’importance des micro-organismes hébergés dans notre corps ; il considère qu’ils « font corps » avec le génome humain du fait de leur incidence sur la régulation des processus physiologiques sur notre santé. C’est à ce chercheur que l’on doit le terme et la définition du microbiome : matériel génétique du microbiote.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte