Insuffisance cardiaque

L’impact des comorbidités  Abonné

Publié le 09/10/2014
Qu’il s’agisse du diabète – en double lien physiopathologique avec l’insuffisance cardiaque-, de la bronchopneumopathie chronique obstructive ou de la carence en fer, les comorbidités ont un impact sur l’évolution de l’insuffisance cardiaque.
Un pronostic moins bon chez les insuffisants cardiaques diabétiques

Un pronostic moins bon chez les insuffisants cardiaques diabétiques
Crédit photo : PHANIE

LA PRÉVALENCE de l’insuffisance cardiaque ne cesse de s’accroître, notamment depuis une dizaine d’années. En cause, l’augmentation des facteurs de risque cardiovasculaire (hypertension artérielle, diabète de type 2, sédentarité, obésité, hypercholestérolémie…), qui tous contribuent au développement d’une insuffisance cardiaque, mais aussi la meilleure prise en charge des événements coronaires aigus et des valvulopathies et de façon plus globale le vieillissement de la population.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte