Microbiote intestinal et alcoolisme chronique

L'impact des bactéries sur l'hépatotoxicité de l'alcool  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 25/09/2017
Au cours des dernières années, le microbiote intestinal est apparu comme un des facteurs influençant la susceptibilité de développer la maladie alcoolique de foie (MAF). Une dysbiose est observée lors de lésions hépatiques induites par l'alcool.
micro

micro
Crédit photo : phanie

Le foie et le tractus gastro-intestinal sont intimement liés par des connexions anatomiques et physiologiques. Le foie est irrigué pour 75 % par la veine porte et ainsi exposé aux nutriments, toxines, antigènes alimentaires ou micro-organismes venant du tube digestif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte