L'évolution du microbiote dès le stade prénatal

L'impact des bactéries maternelles in utero sur la santé de l'enfant et de l'adulte  Abonné

Par
Publié le 17/09/2018
Constipation, régurgitations, diarrhées allergies, dermatite atopique, surpoids… Et si tous ces troubles des bébés avaient un lien avec leur microbiote intestinal ? L'édition 2 018 de la campagne nationale « Ma santé passe par mes microbiotes » met l'accent sur l'importance de prendre soin de la constitution du microbiote dès la naissance.
Avec l'encadré

Avec l'encadré
Crédit photo : dr

microbiote

microbiote
Crédit photo : phanie

L'écosystème intestinal de l'enfant se développe dans les deux à trois premières années de la vie ; il atteindra sa forme stable vers l'âge de trois ans. Il s'organise parfois dès la grossesse et pendant la vie fœtale, des études montrent même que la colonisation de ces bactéries pourrait commencer dès la conception. À la naissance, le tube digestif encore stérile et immature est envahi par de nombreux micro-organismes extérieurs et le processus de colonisation façonne toute l'immunité de l'organisme humain.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte