Limiter les effets indésirables des chimiothérapies  Abonné

Publié le 06/03/2014

- Asthénie : maintien d’une activité physique adaptée

- Diarrhée : lopéramide, argile, réhydratation, alimentation pauvre en fibres

- Constipation : hydratation suffisante, alimentation riche en fibres, facilitateurs du transit (lactulose, PEG).

- Mucite/stomatite : bains de bouche quotidiens, salive artificielle.

- Nausées/vomissements : fractionner les repas, privilégier des aliments froids ou tièdes, manger par petites quantités, éviter les aliments frits, gras ou épicés, privilégier les boissons gazeuses fraîches.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte