Contraception gratuite pour les mineurs

L’IGAS propose que le pharmacien puisse prescrire  Abonné

Publié le 21/12/2015

L’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a publié un rapport sur « l’accès gratuit et confidentiel à la contraception pour les mineures ». Ce rapport dénonce l’échec total du dispositif, avec « moins de 1 % des délivrances de contraceptifs aux mineures qui utilisent les mesures de gratuité et de secret ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte