L’hypertension artérielle  Abonné

Publié le 04/10/2010
L’hypertension demeure un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Bien que sa prise en charge ne cesse de s’améliorer, il reste encore beaucoup de chemin à faire quand on sait que sur les 11 millions d’hypertendus* traités en France, seulement la moitié est correctement contrôlée et environ 4 millions demeurent non dépistés et donc non traités. Pourtant, les solutions existent.
Une hypertension artérielle est retrouvée chez 70 % des obèses

Une hypertension artérielle est retrouvée chez 70 % des obèses
Crédit photo : phanie

Au cabinet ou au domicile, la mesure de la pression artérielle doit répondre à des critères précis

Au cabinet ou au domicile, la mesure de la pression artérielle doit répondre à des critères précis
Crédit photo : S. toubon

Les mots du client

- « Je suis hypertendu et pourtant je ne ressens jamais aucun symptôme.

- Ma tension change d’un moment à l’autre de la journée.

- Le médecin a dit à mon mari de maigrir. »

Rappel physiopathologique

L’hypertension artérielle (HTA) constitue à la fois une maladie, un symptôme, un facteur de risque et un facteur aggravant de nombreuses affections rénales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte