Un dispositif expérimental pour aveugle

L’homme qui voyait avec sa langue  Abonné

Publié le 22/03/2010

LE 3e Œil serait-il la langue ? Voilà ce que suggère la prouesse médicale réalisée outre Manche sur le caporal Craig Lundberg. En 2007, ce soldat anglais, en mission en Irak, avait perdu la vue après l’explosion d’une grenade. C’est cet homme de 24 ans qu’a choisi le ministère britannique de la Défense pour être le premier au Royaume-Uni à tester le BrainPort. Un appareil, dont la vocation est de permettre à un non voyant de recouvrer un semblant de fonction visuelle grâce à sa langue.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte