Histoires de santé

L’héliothérapie magique  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 22/06/2017
La méthode « héliothérapique » de Rollier

La méthode « héliothérapique » de Rollier
Crédit photo : DR

C’est en 1898 que la fiancée d’un jeune médecin suisse, Auguste Rollier (1874-1954), se trouva victime d’une infection aussi banale que grave puisqu’elle constituait alors l’une des premières causes de décès : la tuberculose. Une tuberculose d’autant plus préoccupante qu’elle se développait dans ses articulations. Rollier n’hésita pas un instant à renoncer au prestige de la carrière de chirurgien qui lui était promise à Berne pour se consacrer à celle qui, entre-temps, était devenue sa femme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte