Chez les plus de 70 ans

L’exercice physique régulier protège le cerveau  Abonné

Publié le 25/10/2012

La pratique régulière d’une activité physique chez les personnes âgées exerce une meilleure protection contre une atrophie cérébrale que les activités mentales ou sociales. C’est une étude publiée dans Neurology, qui fait état de ce résultat étonnant.

« Les personnes dans leur huitième décennie (plus de 70 ans) qui participent à des exercices physiques réguliers, tels que la marche plusieurs fois par semaine, présentent moins d’atrophie cérébrale ainsi que d’autres signes du vieillissement cérébral, comparés à des personnes moins actives », témoigne

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte