Dans votre bibliothèque

Lévothyrox, une scandaleuse négligence  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 09/01/2020
Gastro-entérologue et hépatologue, l’ex-Monsieur Santé du Parti socialiste se penche sur l’affaire Lévothyrox. Dans un livre à charge, Claude Pigement attaque frontalement les autorités sanitaires, dont il faisait partie il y a peu, et n’hésite pas à parler de « 3 millions de patients mis en danger ».

Dès ses premiers contacts avec ce qui va devenir l’affaire Lévothyrox, Claude Pigement sent qu’une « crise d’ampleur » se profile. Découvrant la problématique dans le premier article sur le sujet publié le 16 août 2017 par « Le Parisien », il ne sait alors rien du changement de formulation du Lévothyrox. Il siège pourtant depuis 5 ans au conseil d’administration de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) dont il est le vice-président depuis 4 ans (jusqu’en 2018).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte