L’évaluation de la douleur, une étape incontournable  Abonné

Publié le 27/04/2015

L’évaluation de la douleur permet de la caractériser et d’estimer son intensité. Elle permet de soulager le patient et d’adapter les doses de médicaments à ses besoins. Les outils à disposition des soignants sont des échelles d’évaluation et des questionnaires validés. On distingue deux modes d’évaluation, selon que celle-ci est réalisée par le patient (auto-évaluation) ou par le soignant (hétéro-évaluation).

Parmi les échelles unidimensionnelles destinées à évaluer l’intensité de la douleur, on peut citer :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte