L’étude EAT peu convaincante en population générale  Abonné

Publié le 10/03/2016

Alors que l’étude LEAP-On se prononce en faveur de l’introduction précoce, l’étude EAT en population générale, dirigée également par le Pr Gideon Lack et dont les résultats ont été publiés dans le même numéro du « New England Journal of Medicine », est moins convaincante.

Chez des enfants allaités, l’introduction de 6 aliments allergéniques (cacahuète, oeuf cuit, lait de vache, sésame, poisson blanc, blé) à l’âge de 3 mois par rapport à celui habituel de 6 mois n’a pas entraîné moins d’allergies à l’âge de 1 et 3 ans.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3247