À l’étranger, des résultats mitigés  Abonné

Publié le 02/06/2014

Plusieurs pays pratiquent déjà la dispensation à l’unité de médicaments. En Europe par exemple, les Pays-Bas et l’Angleterre l’ont déjà mise en place. Les pouvoirs publics néerlandais souhaitaient, comment en France, lutter contre le gaspillage. Lorsqu’un médecin prescrit un traitement pour la première fois, il ne peut dépasser 14 jours et le pharmacien doit alors délivrer seulement deux semaines de médicaments, au comprimé près. Si le patient supporte bien le traitement, le reste lui sera délivré, à nouveau à l’unité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte