Une étude sur la cohorte Gazel

Les troubles du sommeil s’améliorent à la retraite  Abonné

Publié le 12/11/2009

SELON une équipe finlandaise, qui a mené une enquête en utilisant les données de la cohorte Gazel, chez des anciens employés d’Électricité de France-Gaz de France, le risque de présenter des troubles du sommeil dans les sept ans qui suivent la mise à la retraite est réduit de 26 % (odds ratio ajusté 0,74) par rapport aux sept années qui ont précédé cette retraite.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte