Les troubles du rythme  Abonné

Publié le 28/03/2011
Parmi les troubles du rythme, la fibrillation atriale (FA) est le trouble le plus fréquent et le deviendra plus encore en raison du vieillissement de la population. De nouveaux médicaments, anticoagulants oraux et antiarythmiques, sont en passe de changer radicalement la prise en charge de cette pathologie évolutive, chronique et dangereuse du fait, notamment, de la survenue potentielle d’accidents vasculaires cérébraux.
Le fonctionnement régulier du cœur est sous la dépendance du nœud sino-auriculaire

Le fonctionnement régulier du cœur est sous la dépendance du nœud sino-auriculaire
Crédit photo : S. toubon

Le port d’un holter durant 24 heures renseigne sur la fréquence et la nature des arythmies

Le port d’un holter durant 24 heures renseigne sur la fréquence et la nature des arythmies
Crédit photo : BSIP/MENDIL

Les mots du client

- « Pendant quelques minutes, je suis en proie à de fortes palpitations, puis cela s’arrête et tout revient à la normale.

- Dès que je monte cette petite côte, mon cœur s’emballe.

- Je perçois l’irrégularité des battements de mon cœur, cela m’effraie.

- Je m’essouffle pour un rien.

- J’ai eu peur de rater le train, mon cœur s’est emballé.

- La nuit, j’ai l’impression que mon cœur fait une pause ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte