Redéploiement du plan pandémique

Les trois nouvelles missions du pharmacien  Abonné

Publié le 10/12/2009
L’épidémie de grippe A(H1N1) continue de s’étendre en France. Face à cette nouvelle progression du virus dans l’Hexagone, le gouvernement vient de décider la mise à disposition de la population des stocks d’antiviraux constitués par l’État. En première ligne du dispositif, les officinaux seront rémunérés 1 euro hors taxe pour chaque ordonnance délivrée.
Les stocks  d'État disponibles en ville pour une délivrance facilitée

Les stocks d'État disponibles en ville pour une délivrance facilitée
Crédit photo : phanie

LE GOUVERNEMENT passe la vitesse supérieure. Face à la nouvelle accélération de l’épidémie de grippe A(H1N1), un arrêté publié en fin de semaine dernière organise la délivrance gratuite des antiviraux dans les officines, en échange d’une prescription médicale. Déjà, les pharmaciens délivraient, à titre gracieux, les masques antiprojections aux patients munis d’une ordonnance. Désormais, ils sont invités à faire de même avec les traitements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte