Les traitements  Abonné

Publié le 04/04/2016
Le caractère non spécifique d’une grande partie de la réaction pathogénique permet de contrôler ces maladies en agissant précisément sur ses aspects non spécifiques.

Le développement des biothérapies a été à l’origine de progrès très significatifs dans la prise en charge.

Un traitement précoce précédant la survenue de séquelles irréversibles est un facteur important.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte