Les toux sèches  Abonné

Publié le 17/11/2011
La toux sèche est un motif fréquent de demande de conseil et d’automédication. Il n’est pas toujours aisé d’y répondre car elle n’est pas une pathologie mais un symptôme. Aussi le pharmacien doit-il prendre certaines précautions avant de délivrer le conseil adapté.
Respecter la toux grasse, écouter la toux sèche

Respecter la toux grasse, écouter la toux sèche
Crédit photo : BSIP/KEENE

Un peu de physiopathologie

La toux est un mécanisme déterminé par l’irritation des zones tussigènes (muqueuses, trachéale ou bronchique). Le centre de la toux est localisé dans le bulbe rachidien. Au cours de la toux se succèdent :

- Une inspiration profonde, rapide souvent inaperçue ;

- Une fermeture de l’épiglotte et de la glotte qui emmagasinent l’air et le mettent sous pression ;

- Une contraction puissante des muscles expiratoires (abdominaux et intercostaux) ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte