Zoonose en Louisiane

Les tatous sont des réservoirs de lèpre  Abonné

Publié le 05/05/2011

SI VOUS AVEZ l’intention de passer vos prochaines vacances en Louisiane, gare aux tatous sauvages. D’après des chercheurs de Bâton-Rouge, ces petits animaux recouverts d’écailles, à peine plus haut qu’un cochon de lait, constituent un large réservoir naturel pour Mycobacterium leprae dans cet État du Sud-Est américain.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte