Un vasoconstricteur d’action ciblée et suspensive

Les rougeurs de la rosacée enfin traitées  Abonné

Publié le 10/04/2014

La rosacée touche presque six millions de Français. S’il existe plusieurs traitements pour prendre en charge les papules et les pustules, à ce jour aucun médicament ne permettait d’agir sur les rougeurs. Le Laboratoire Galderma propose enfin le premier traitement symptomatique pour réduire l’érythème du visage.

LA ROSACÉE est une maladie affichante à fort retentissement sur la vie quotidienne. Quelle que soit la forme de la rosacée, l’érythème facial est omniprésent, il peut être accompagné de télangiectasies (ou couperose), de papules et de pustules ; des bouffées vasomotrices peuvent accentuer la rougeur du visage. Souvent associées au préjugé de l’alcoolisme, les rougeurs altèrent les relations sociales, professionnelles et affectives. « La dilatation des vaisseaux sanguins sous-cutanés est la cause de l’érythème. Néanmoins 47 % des patients qui en souffrent n’ont jamais consulté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte