Le traitement de la goutte en question

Les rhumatologues français effarés par les nouvelles recommandations américaines  Abonné

Par
Clémentine Wallace -
Publié le 07/11/2016
L’American college of physicians (association de médecins généralistes) vient de publier ses recommandations concernant la prise en charge de la goutte. Des experts Français se disent stupéfaits par leurs propositions qui seraient, pour la plupart, diamétralement opposées à celles de la Ligue Européenne contre le rhumatisme (EULAR) et celles des rhumatologues américains.

La prévalence et l’incidence de la goutte continuent d’augmenter aux États Unis comme en Europe où sa prévalence varie de 0,9 à 2,5 %, selon les pays. Malgré l’existence de traitements efficaces, la goutte reste mal diagnostiquée et sa prise en charge n’est pas optimale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte