Études Alpadir et Bacloville

Les résultats en demi-teintes du baclofène  Abonné

Par
Publié le 08/09/2016
Les très attendus résultats des études Alpadir et de Bacloville sur l'efficacité du baclofène dans l'indication du traitement de l'alcoolodépendance, ont été communiqués lors du congrès des sociétés internationales et européennes de recherche biomédicale sur l'alcoolisme ISBRA/ESBRA qui s'est tenu à Berlin du 2 au 5 septembre.

Si l'étude Alpadir montre une absence de différence significative entre le baclofène et le placebo en ce qui concerne l'abstinence, l'étude Bacloville montre en revanche que le médicament myorelaxant réduit efficacement la consommation des patients alcoolodépendants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte