Thiocolchicoside

Les restrictions d’utilisation de l’ANSM  Abonné

Publié le 14/04/2014

Compte tenu d’un risque potentiel de génotoxicité, le thiocolchicoside, principe actif de nombreux traitements à visée myorelaxante (thiocolchicoside générique, Coltramyl, Miorel), est soumis à quelques restrictions d’utilisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte