Complications postopératoires du sujet âgé

Les reins et les poumons aussi  Abonné

Publié le 23/11/2009
D’ici à dix ans, on devrait assister à un doublement
Des données de 121 hôpitaux américains

Des données de 121 hôpitaux américains
Crédit photo : S. toubon

ACTUELLEMENT, seuls les infarctus du myocarde, les infections sur site et les thromboses veineuses profondes sont retenus comme critères pour mesurer la qualité en milieu chirurgical chez les seniors. D’après l’équipe dirigée par le Dr Karl Bilimoria (université de Chicago), les complications urologiques (infections, insuffisance rénale) et pulmonaires (pneumonies, embolie pulmonaire, insuffisance respiratoire) mériteraient d’attirer davantage l’attention des soignants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte