Les points clés  Abonné

Publié le 18/05/2009

La goutte est une arthropathie chronique invalidante. Elle se manifeste sous trois formes cliniques : l’accès aigu, la goutte intercritique et la goutte chronique. Les dépôts d’acide urique s’accumulent dans les articulations, les tissus sous-cutanés (tophi) et dans le rein, la lithiase urinaire est une complication de l’hyperuricémie. La goutte ne se constitue qu’après plusieurs années d’hyperuricémie quand les taux sont constamment ou durablement supérieurs ou égaux à 70 mg/l ou 416 µmol/l.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte