Les points clés  Abonné

Publié le 03/09/2012

- La fréquence et la sévérité du cancer colorectal expliquent l’intérêt d’un dépistage de masse.

- Le diagnostic de ce cancer repose souvent sur des signes cliniques peu alarmants ou aisément confondus avec ceux d’autres pathologies de la sphère digestive (colopathie fonctionnelle, maladie hémorroïdaire).

- Le traitement curatif repose sur la chirurgie d’éxérèse.

- Le geste chirurgical peut, si besoin, être accompagné d’une chimiothérapie adjuvante ou néo-adjuvante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte