Les points clés  Abonné

Publié le 18/04/2016

L’escarre et l’ulcère de jambe sont des plaies nécrosantes ischémiantes, consécutives à une hypoxie tissulaire ou veineuse provoquée par une pression excessive et prolongée.

L’escarre se développe en profondeur avant de s’ouvrir brutalement vers l’extérieur, alors que l’évolution de l’ulcère veineux se fait en superficie et dans les structures sous-jacentes (tendons). Lorsqu’ils se chronicisent, ces deux traumatismes cutanés deviennent invalidants et ont un impact important sur la qualité de vie du patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte